CAN 2017 : La CAF demande de délocaliser Burundi-Sénégal

Le Sénégal obtient gain de cause. En déplacement au Burundi le 4 juin prochain à l’occasion de la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2017, les Lions de la Teranga affronteront les Hirondelles à Bujumbura, comme ils le souhaitaient. Leur adversaire avait dans un premier temps programmé le match à Rumonge, une ville ne disposant pas des infrastructures (stade, route et hôtel) adaptées, selon le Sénégal qui avait saisi la CAF. Dans un communiqué publié par la Fédération sénégalaise, l’instance dirigeante du football africain vient d’ailleurs de donner raison aux hommes d’Aliou Cissé.

Suite à la saisine de la Fédération Sénégalaise de Football (FSF) et après avoir reçu le rapport d’inspection du Stade IVYIZIGIRO de RUMONGE effectuée le 18 mai 2016, la Confédération Africaine Football (CAF) a pris, par sa correspondance en date du 19 mai 2016, la décision de ne pas homologuer ledit stade qui ne répond pas aux normes lui permettant d’abriter pour le moment des rencontres officielles internationales. Par conséquent, elle demande à la partie burundaise de délocaliser le match susmentionné au Stade Prince Louis Rwagasore à Bujumbura et accède ainsi à la requête de notre association nationale“, indique le document diffusé par la FSF. Reste au Burundi à se conformer à cette décision.

CAN 2017 : La CAF demande de délocaliser Burundi-Sénégal
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.