Longtemps menée au score par la RD Congo, la Côte d’Ivoire s’en est remise à une égalisation tardive de son capitaine Serey Dié sur un exploit individuel pour limiter la casse (2-2) vendredi lors de son 2e match à la CAN 2017. Si les Léopards conservent toutes leurs chances, les Eléphants joueront leur qualification face au Maroc.


Toujours pas de victoire pour le tenant du titre ! Après son match nul initial, la Côte d’Ivoire a même frôlé la correctionnelle ce vendredi à Oyem. Mais les Ivoiriens s’en sont plutôt bien sortis en parvenant à égaliser contre la RD Congo (2-2) à l’occasion de la 2e journée du groupe C de la CAN 2017. Entrés timidement dans la rencontre, les Eléphants étaient rapidement punis sur une frappe soudaine de Kebano, qui faisait mouche après une bonne remise de Kabananga (0-1, 10e). Il fallait attendre la 20e minute pour voir les hommes de Michel Dussuyer réagir.

Après avoir manqué le cadre sur un centre d’Aurier, Bony profitait d’un corner de Gradel pour s’envoler plus haut que Bope et égaliser de la tête (1-1, 26e). Joie de courte durée pour le tenant du titre. Dans la foulée, encore déconcentrés, les Ivoiriens pliaient à nouveau. Oublié au second poteau par Aurier sur un centre de Mubele, Kabananga battait Gbohouo d’une tête piquée pour replacer les siens en tête (1-2, 28e). Un but cadeau… Sans une sortie en catastrophe de leur portier devant le buteur, les Eléphants seraient même rentrés avec deux buts de retard à la pause.


Côte d’Ivoire vs RD Congo (2-2) – CAN 2017 par afrikfoot

Revenus des vestiaires avec de bonnes intentions mais toujours sans vitesse dans le jeu, les Ivoiriens se heurtaient à la solide défense adverse. De la tête sur corner, Deli, tout juste entré en jeu, frôlait le cadre. Ce faux-rythme faisait les affaires des hommes de Florent Ibenge. Mubele s’engouffrait dans la surface mais voyait le cadre se dérober. A l’image d’une frappe de Doukouré repoussée par Matampi, le match semblait prêt à basculer d’un côté comme de l’autre.

Finalement, au courage, Serey Dié s’emparait du ballon pour se faufiler plein-axe et décocher une frappe déviée par Tisserand qui trompait le portier congolais (2-2, 67e). Sauvé par son capitaine, le tenant du titre terminait mieux la rencontre après avoir pourtant frôlé le KO. Mais le centre-tir de Zaha passait légèrement au-dessus, la tête d’Aurier était trop croisée, Matampi stoppait sa Madjer puis Kalou se voyait refuser un but pour hors-jeu. Les Eléphants n’avancent pas et joueront leur qualification mardi face au Maroc. De leur côté, même si ce match nul ne leur permet pas de se qualifier et même si le scénario leur donnera des regrets, les Congolais enregistrent un résultat qui fait leurs affaires.

 Les onze de départ :

Côte d’Ivoire : Gbohouo – Aurier, Bailly, Kanon, Ad.Traoré – Kessié, Dié (c), Doukouré – Zaha, Bony, Gradel

RDC : Matampi – Ikoko, Bope, Tisserand, Mpeko – Maghoma, Mbemba, Kebano – Mubele, Mbokani (c), Kabananga