Battue par le Liberia samedi lors de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2017, la Tunisie ne digère pas les conditions dans lesquelles sa délégation a été accueillie et le maintien du match qui s’est déroulé durant un violent orage. La Fédération entend envoyer un rapport à la CAF. Porte-parole de l’instance, Nabil Daboussi a sévèrement taclé l’organisation. « C’est la première fois que la sélection joue dans des conditions pareilles. On va faire appel à la CAF et on va se plaindre parce que c’est pas normal de jouer dans ces conditions-là« , a-t-il notamment déploré sur les ondes de Mosaïque FM, relatant les conditions d’hébergement de l’équipe au rythme des coupures d’eau et d’électricité, mais aussi d’accueil au stade avec des chaises dispersées dans une pièce spartiate en guise de vestiaire et sans eau dans ce qui a servi de douches. Le camp tunisien entend ainsi faire parvenir un rapport détaillé à la CAF sur les conditions dans lesquelles se sont déroulées cette rencontre, de l’arrivée des Tunisiens au Liberia jusqu’à leur départ, afin que l’instance puisse être informée de ce qui s’est passé à Monrovia.