Vendredi, la Confédération africaine de football (CAF) a estimé que le Cameroun ne serait pas prêt dans les temps pour accueillir la CAN 2019 du 15 juin au 13 juillet prochains et l’instance lui a retiré l’organisation de la compétition. Une véritable douche froide pour l’ancienne gloire des Lions Indomptables, Patrick Mboma.

« Moi qui croyais que le 15 juin 2019 était dans 197 jours : bien plus pour nous, aujourd’hui ! Je me sens abattu, je suis en colère et à la fois…honteux !« , a déploré le Camerounais sur Twitter. « Bye bye fête du football. En attendant les incidences sur les plans sportif, financier ou politique… » Même si le verdict était plus ou moins prévisible, c’est tout un pays qui se réveille avec la gueule de bois ce matin.

 Sur le même sujet ?? Jean-Paul Akono estime que son pays a « été traîné dans la boue »