Vendredi, le 2e vice-président de la Confédération africaine de football (CAF), Constant Omari, a confirmé que le Cameroun ne sera pas disqualifié des éliminatoires de la CAN 2019 malgré la perte de son statut de pays-hôte. Cette décision est contestée par les Comores, adversaires des Lions Indomptables pour la qualification. Les Cœlacanthes réclament le respect de l’article 92 du règlement et ils menacent dans le cas contraire de saisir le Tribunal Arbitral du Sport (TAS).

« Comme beaucoup d’entre vous, j’ai horreur de l’injustice. Surtout celle exécutée sciemment, à visage découvert, par les puissants contre les plus faibles« , a lancé le manager général de la sélection des Comores Ben Amir Saadi, auprès du site Comoros Football 269. « J’estime qu’il ne faut pas nous écraser et porter cette affaire jusqu’au Tribunal Arbitral du Sport s’il le faut au nom des Comores. » La CAF est prévenue…