Lancé le 6 décembre, l’appel à candidatures de la Confédération africaine de football (CAF) pour accueillir la CAN 2019 (15 juin-13 juillet) à la place du Cameroun, déchu de son statut de pays-hôte, expirait vendredi à minuit. Désormais, il n’est plus possible pour les pays intéressés de candidater et l’Egypte et l’Afrique du Sud auront sauf rebondissement de dernière minute été les seuls à postuler.

La CAF devrait confirmer cette information au cours des prochaines heures. Ensuite, le processus va suivre son cours et l’instance « demandera des informations complémentaires aux soumissionnaires et organisera éventuellement des visites sur place afin de compléter l’évaluation des dossiers de candidatures« . L’heureux élu pour organiser cette première CAN à 24 sera connu le 9 janvier prochain.