Le sélectionneur de la Guinée, Paul Put, doit décidément se creuser la tête. Confronté aux forfaits de Mohamed Lamine Yattara (Auxerre) et d’Amadou Diawara (Naples) pour le match face à la Centrafrique (24 mars), le technicien a fait appel en renfort à Karamoko Cissé (Carpi) et Ibrahima Sory Sankhon (Saint Trond). Sauf que ce dernier vient de décliner sa convocation !

« C’est sa décision. Il m’a dit qu’il n’est pas prêt pour le match. C’est dommage pour lui et pour tout le monde« , a expliqué Put auprès du site Foot224.co. « On va voir après. Tu sais le comportement des joueurs est important pour jouer. Mentalement si tu n’es pas prêt pour jouer, ça ne sert à rien. » Le technicien n’a pas voulu s’exprimer à chaud au sujet d’éventuelles sanctions mais Sankhon vient peut-être de griller ses chances de disputer la CAN 2019… De son côté, le joueur a présenté ses excuses sur facebook en évoquant des « raisons personnelles » qui l’empêchent de répondre à sa convocation. Sékou Condé (Châteauroux) a été appelé pour le remplacer.