Pas épargnée par les blessures au moment du Mondial 2018, la Tunisie espère moins souffrir pour la CAN 2019 (21 juin-19 juillet), mais ce n’est pas gagné pour l’instant. Si un rétablissement de Ferjani Sassi (Zamalek) est toujours espéré, en revanche, il n’y a plus d’espoir pour un autre milieu de terrain et titulaire potentiel, Mohamed Amine Ben Amor (Etoile du Sahel, photo), comme l’a confirmé le sélectionneur des Aigles de Carthage, Alain Giresse.

«On a deux joueurs au milieu blessés. Ben Amor s’est fait les croisés, c’est terminé. Sassi a une fracture à la malléole et on est dans l’espoir. Il a été opéré mais le temps presse», a souligné le technicien français au micro de beIN Sports. Les supporters tunisiens croisent les doigts…