Djamel Belmadi s’est lâché ! L’Algérie étant déjà qualifiée et assurée de la première place du groupe C de la CAN 2019, le sélectionneur des Fennecs avait procédé à neuf changements dans son onze de départ pour affronter la Tanzanie, déjà éliminée, ce lundi au Caire. Et ce turnover ne s’est absolument pas fait ressentir tant les Fennecs n’ont fait qu’une bouchée des Taifa Stars (3-0) pour boucler un sans-faute avec 3 victoires en 3 matchs !

Après des premières grosses occasions de Boudaoui, Slimani et Bennacer, on remarquait très rapidement les bonnes dispositions des Verts et notamment du duo Delort-Slimani, titularisé pour la première fois ensemble et très convaincant. L’ouverture du score intervenait logiquement à la demi-heure de jeu lorsque Slimani, lancé par Ounas, n’avait plus qu’à ajuster le portier adverse, Mnata (0-1, 34e).

Ounas tout feu, tout flamme !

Dans la foulée, Slimani renvoyait l’ascenseur au Napolitain au terme d’un une-deux qui permettait à Ounas, à l’origine de l’action, de glisser le ballon sous Mnata et de doubler la mise (0-2, 39e). Déchaîné, l’ancien Bordelais s’offrait même un doublé avant la pause en faisant parler sa vitesse avant d’effacer Mnata et de conclure dans le but vide dans un angle fermé (0-3, 45e+1).

D’une sublime reprise de volée, Delort passait tout près d’un superbe but au retour des vestiaires avant un raté de Boudaoui dans les derniers instants. Entretemps, les Tanzaniens avaient eu deux grosses occasions sur la fin mais cela n’enlève rien à l’excellente impression laissée par cette Algérie B. Des Verts très joueurs et séduisants qui affronteront la RDC ou la Guinée en 8es de finale.

 

Le classement final du groupe C : Algérie 9 points (qualifiée), Sénégal 6 pts (qualifié), Kenya 3 pts (possiblement qualifié parmi les meilleurs 3es), Tanzanie 0 pt (éliminée)

Le résumé du match en vidéo

L’autre match du groupe : le Sénégal se qualifie, Mané passé par tous les états

Les compositions de départ :

Tanzanie : Mnata, Hassan, Mwantika, Mtoni, Hussein, Msuva, Mudathir, Salum, Nyoni, Farid, Samatta.

Algérie : M’Bolhi – Zeffane, Halliche, Tahrat, Fares – Ounas, Abeid, Boudaoui, Bennacer – Slimani, Delort.

Les stats