Accusé par la Gambie d’avoir utilisé un joueur inéligible, James Olufade, lors du match aller entre les deux sélections dans les éliminatoires de la CAN 2019 (1-1), le Togo peut dormir tranquille. Lundi soir, la Fédération gambienne a annoncé que la Confédération africaine de football (CAF) a rejeté sa réserve.

« La Fédération gambienne de football (GFF) a le regret d’informer les acteurs et l’opinion nationale qu’elle a reçu ce jour un courrier de la Confédération africaine de football (CAF) lui notifiant le rejet de la plainte sur l’éligibilité du joueur Adewale Oloufade qui a disputé le match Togo-Gambie du 12 octobre dernier dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2019« , a fait savoir l’instance. La Gambie affirmait qu’Olufade détenait la nationalité nigériane mais les Eperviers ont pu prouver que le joueur est binational et qu’il n’a jamais joué pour le Nigeria.