Le sélectionneur de la Tunisie, Faouzi Benzarti, a tranché dans le vif. Confronté à l’expulsion de Ghailene Chaalali samedi face au Niger (1-0) à l’occasion de la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2019, le technicien ne pourra pas compter sur le milieu de terrain, suspendu mardi pour le match retour. Par conséquent, le staff technique des Aigles de Carthage a décidé d’appeler un joueur en renfort : Anice Badri (Espérance Tunis), présent au Mondial 2018 et régulièrement aligné ces derniers mois.