Eliminés dimanche en demi-finales de la CAN 2019, la Tunisie et le Nigeria vont tenter d’évacuer la déception et de se remobiliser en vue du match pour la 3e place qui les attend ce mercredi au stade Al Salam du Caire (coup d’envoi à 19h GMT, soit 21h en France). Pas de véritable enjeu dans ce duel entre Aigles de Carthage et Super Egales, mais surtout l’envie de défendre l’honneur en terminant sur le podium.

Côté nigérian, l’objectif sera aussi d’aider Odion Ighalo, actuel meilleur buteur de la compétition avec 4 buts, à prendre une option définitive sur la couronne de meilleur artificier. En face, le gardien Mouez Hassen, auteur d’une bourde fatale en demie, est blessé, ce qui devrait permettre à Farouk Ben Mustapha de se relancer, tandis que l’absence du milieu offensif Youssef Msakni, forfait, devrait profiter à Naim Sliti, auteur d’une bonne entrée face au Sénégal (0-1 a.p.).

A noter que la Tunisie a terminé 3e de la CAN une seule fois dans son histoire, en 1962, tandis que le Nigeria a jusqu’à présent remporté les 6 « petites finales » qu’il a disputées dont celle de 1978 face à la… Tunisie. Cette rencontre fut épique puisque les Aigles de Carthage perdirent le match sur tapis vert après avoir refusé de jouer à partir de la 42e minute en signe de protestation contre l’arbitrage !

Les compositions de départ :

Le sélectionneur des Aigles de Carthage, Alain Giresse, titularise un 3e gardien différent dans cette CAN en lançant Ben Cherifia, préféré à Ben Mustapha, en l’absence d’Hassen forfait. Pour le reste, Hnid remplace Bronn en défense centrale, Chaalali reprend sa place au détriment de Ben Mohamed dans l’entrejeu et Badri est préféré à Sliti pour suppléer Msakni, blessé. En face, deux changements à signaler avec le gardien Uzoho et le latéral droit Aina qui débutent à la place d’Akpeyi et Awaziem.

Tunisie : Ben Cherifia – Drager, Hnid, Meriah, Haddadi – Chaalali, Skhiri, Sassi – Khazri, Khenissi, Badri.

Nigeria : Uzoho – Aina, Omeruo, Ekong, Collins – Etebo, Ndidi – Chukwueze, Iwobi, Musa – Ighalo.

Ils ont dit :

Alain Giresse, sélectionneur de la Tunisie – «Je pense que ce sera une rencontre difficile sur le plan psychologique parce que nous ne sommes pas encore remis de la défaite face au Sénégal. Je ne peux pas dire que tous nos joueurs sont en forme après avoir joué deux fois plus, mais nous ferons de notre mieux.»

Alex Iwobi, milieu offensif du Nigeria – «Nous apprenons toujours de nos erreurs. Nous sommes une jeune équipe et espérons rentrer à la maison avec la troisième place. Nous allons entrer dans le match avec le respect et le sérieux nécessaires.»