Priée par la Confédération africaine de football (CAF) de renoncer à l’organisation de la CAN 2021, réattribuée au Cameroun, et d’accueillir à la place la CAN 2023, la Fédération ivoirienne (FIF) avait d’abord refusé et déposé un recours au Tribunal Arbitral du Sport (TAS). Mais, mardi, la rencontre entre le président de la CAF, Ahmad, et le président de la république ivoirien, Alassane Ouattara, a entériné le glissement des CAN. Et la FIF va donc retirer son recours.

« La procédure auprès du TAS à l’encontre de la décision de la CAF au sujet de la CAN 2021 est devenue sans objet. Par conséquent, en accord avec vous, nous allons prendre la décision de retirer le dossier« , a confirmé le 1er vice-président de la FIF, Sory Diabaté, lors d’une rencontre entre la FIF et les clubs ivoiriens. Une décision logique suite aux derniers développements de ce feuilleton…