CAN 2023 : la Côte d’Ivoire réagit au « glissement »

A l’issue d’une audience avec le président de la république ivoirien, Alassane Ouattara, le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad, a annoncé mardi à Abidjan que la Côte d’Ivoire a accepté le glissement des CAN qui la conduira à accueillir l’édition 2023 à la place de celle de 2021 qui lui avait initialement été attribuée. Suite à cette entrevue, le Ministre des Sports, Danho Paulin, a dévoilé la feuille de route communiquée par son chef d’Etat.

« Le gouvernement a pris acte de la décision de la CAF qui vient d’être présentée par le président de la CAF. Nous sortons de l’audience où le président de la République, nous a instruit de poursuivre l’ensemble des travaux en cours, afin que les délais soient tenus. Nous allons travailler dans ce sens avec le comité d’organisation pour que toutes les infrastructures sportives et d’hébergement soient réalisées dans les délais prévus« , a affirmé le ministre. Alors que la CAF craignait des retards pour 2021, les Eléphants n’auront pas le droit à l’erreur pour 2023.

CAN 2023 : la Côte d’Ivoire réagit au « glissement »
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.