CAN 2023 : Osimhen déclare sa flamme à la Côte d’Ivoire !

Dimanche, le Nigeria affrontera la Côte d'Ivoire, pays-hôte, en finale de la CAN 2023. Et le moins que l'on puisse dire c'est que Victor Osimhen se sent comme chez lui au pays des Eléphants.

A l'issue du quart de finale remporté contre l'Angola (1-0), l'attaquant de Naples avait en effet véritablement encensé le pays-hôte de cette 34e édition. « La CAN 2023 est le plus bel événement auquel j'ai participé depuis le début de ma carrière. L'atmosphère est électrique, avec une sécurité renforcée et une excitation palpable dans les rues. De plus, la cuisine locale est vraiment délicieuse, et les installations hôtelières sont à la hauteur », a salué le champion d'Italie 2023 au micro de la NCI alors qu'il était interviewé par son idole, Didier Drogba. 

Osimhen dans tous les bons coups

Avec un seul but marqué (lors du premier match contre la Guinée Equatoriale) et une passe décisive, le bilan statistiques d'Osimhen lors de cette CAN n'a rien d'impressionnant à première vue. Mais, au-delà des chiffres, le Super Eagle effectue pourtant un excellent tournoi. Il a ainsi provoqué deux penalties face à la Côte d’Ivoire lors du deuxième match (1-0) et contre l’Afrique du Sud en demi-finale (1-1, 4-2 tab).

L'ancien Lillois pensait d'ailleurs avoir inscrit son deuxième but dans cette édition face aux Bafana Bafana mais la VAR lui a refusé sa réalisation en raison d'une faute commise au préalable dans la surface nigériane au début de l'action. Les supporters n'ont pas oublié non plus sa pression dans la surface qui a abouti au but contre son camp d'Opa Sanganté contre la Guinée Bissau (1-0) ni sa passe décisive pour Ademola Lookman sur le premier but face au Cameroun en 8es (2-0). En clair, hormis contre l'Angola, Osimhen s'est montré décisif à tous les matchs, et ce sans même parler de sa capacité à aimanter les défenseurs et à créer des espaces.

Avatar photo
Nathacio De Souza

Passionné de football, je jongle entre les touches du clavier aussi habilement que Vinicius avec un ballon. Je transforme chaque match, chaque action, chaque but en une symphonie de mots.