CAN : La CAF plaide pour des stades plus petits

La faible capacité des stades d’Ebebiyin (5 000 places) et Mongomo (8 000 places) n’a pas empêché les matches de la CAN 2015 qui se sont déroulés dans ces enceintes d’être une belle fête. C’est du moins l’avis de la CAF. “Cela nous a montré que des stades immenses dans chaque ville ne sont pas nécessairement la meilleure chose à faire“, assure Hicham El Amrani, secrétaire général de la CAF, à la BBC. “Ces stades étaient juste à la bonne taille si on considère la population autour. En termes de taux de remplissage, si on compare le nombre de spectateurs à la capacité des stades, je pense que cette CAN a été la plus populaire“, glisse-t-il. D’où l’idée qui germe parmi les cercles de décision de la CAF de rabaisser le plancher de 20 000 places, jusqu’alors minimum requis pour qu’un stade accueille des matches de CAN, exception faite de cette édition attribuée en urgence à la Guinée Equatoriale. Seuls les stades les plus petits sont concernés, la CAF souhaite que les stades principaux de chaque édition conservent une taille importante.

weah africains ballon d'or
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.