Début de décantation dans le groupe A de la Coupe d’Afrique des moins de 17 ans. Le Rwanda a arraché sa qualification mardi soir à Kigali, en soumettant 1-0 les Pharaons d’Egypte, alors que le Burkina Faso renvoyait le Sénégal à domicile (3-2) à l’issue du match couperet qui les opposaient.


(de notre correspondant)

Faustin Usenguimana est à jamais rentré dans l’Histoire du foot rwandais. Déjà buteur contre le Burkina Faso en match d’ouverture, le géant attaquant rwandais a remis ça ce mardi, contre les Pharaons d’Egypte, défaits 1-0. D’un coup de tête rageur au quart de jeu, il a propulsé les Amavubi rwandais en demi-finale de cette compétition. Mieux, pour la première de son histoire fois le Rwanda jouera une coupe du monde fût-elle celle des cadets. Quoique réduits à dix depuis la 67e minute, suite à l’expulsion de Nsabimana, les Rwandais soutenus par tout un stade, ont fait échec à des Egyptiens visiblement émoussés par leur débauche d’énergie de la première journée contre le Sénégal.

Cette défaite complique la tâche des Pharaons. Plus tôt dans la soirée au stade de Kigali, le Burkina Faso, leur adversaire immédiat pour la qualification, a remporté le match couperet qui l’opposait au Sénégal. Dans ce duel ouest africain, la planète Etalons a tourné autour du soleil Bertand Traoré. Le meneur de jeu burkinabè a illuminé de tout son génie le jeu de ses camarades. Associé au non moins talentueux Faycal Ouédraogo, ils ont éclaboussé les Lions en l’espace de cinq minutes. Zamiou Sama (25e et 28e) et de Senior Zerbo (26e), infligent une leçon de réalisme à des Lions maladroits en première mi-temps. Révoltés par tant d’insolence, les Sénégalais donnent la réplique à leurs adversaires en seconde période. Massalan Rémy (49e) et Ibrahima Dramé (52e) réduisent le score. A 1400 m d’altitude, les Etalons ont comme les pattes sciées. Les Sénégalais multiplient les incursions sans jamais parvenir à l’égalisation alors qu’un pénalty bien réel leur a été injustement refusé à la 86e mn.

Vendredi à Kigali, Burkinabè et Egyptiens s’affronteront dans ce qui passe pour être la finale du groupe B, tandis que le Rwanda fera sans doute tourner son effectif contre le Sénégal. Mais avant, demain mercredi dans le groupe B, Congolais et Ivoiriens se rencontrent pour un duel au sommet, alors que les Maliens et Gambiens, déjà en sursis, passeront leur session de rattrapage.