Immense déception pour le Séwé Sport. Les Ivoiriens sont passés à quelques secondes du premier sacre continental de leur histoire, samedi au Caire, s’inclinant face à Al Ahly (1-0) au bout du temps additionnel, à 30 secondes de la fin (90e+5) lors de la finale retour de la Coupe de la CAF. Sur un centre de Walid Soliman, Emad Meteb a placé une tête décisive au bout du temps additionnel (90e+5). Les Egyptiens s’adjugent la compétition à la faveur du but marqué à l’extérieur lors de la finale aller (2-1). Le Séwé Sport pourra nourrir d’immenses regrets.

D’abord parce que les Ivoiriens ont eu les plus grosses occasions en première période. En contre, Roger Assalé a manqué de réussite (9e, 29e) tandis que Dembélé a touché la barre sur une frappe lourde (33e). Ensuite, parce que les hommes de Rigo Gervais ont pu compter sur un énorme Sylvain Gbohouo dans les cages. Décisif à de nombreuses reprises (34e, 62e, 65e notamment), le portier des Eléphants s’imaginait déjà en héros du match. Lorsque il était battu, il pouvait compter sur des défenseurs le suppléant sur la ligne (49e, 91e). Mais à force de plier, le Séwé Sport, plus fragile en seconde période, a fini par céder. Vainqueur de la Ligue des champions en 2013, Al Ahly sauve sa saison décevante en remportant la Coupe de la CAF.