Après avoir partagé les points dimanche en Algérie en demi-finale aller de la Coupe de la CAF (0-0), le MO Bejaia et le FUS Rabat pourront tous deux nourrir des regrets. Réduits à dix, les Crabes ont notamment failli remporter le match sur le fil. Le retour s’annonce indécis dans une semaine.


Après le match nul entre l’Etoile du Sahel et le TP Mazembe (1-1) samedi, l’autre demi-finale aller de la Coupe de la CAF entre le MO Bejaia et le FUS Rabat s’est également achevée par un score de parité (0-0) dimanche. Un résultat qui fait plutôt les affaires des Marocains qui recevront au retour, même si les hommes de Walid Regragui devront éviter un match nul avec buts.

Ce sont d’ailleurs les visiteurs qui commençaient mieux la rencontre mais la tentative de Mandaw était repoussée. Le MOB revenait peu à peu dans la partie mais Touati manquait de précision à la demi-heure de jeu. Pourtant, les deux occasions les plus chaudes étaient bien à mettre à l’actif du FUS après l’heure de jeu, mais le courageux gardien Rahmani brillait à deux reprises devant Benjelloun, avant que le défenseur Lakhdari soit expulsé (78e) et laisse les Crabes à dix.

Cela n’empêchait pas les poulains de Nasser Sandjak de se créer les meilleures occasions sur coup-franc mais Bencherifa ne cadrait pas puis Yesli se voyait refuser un but pour une position de hors-jeu de Yaya qui gênait effectivement El Houasli sur l’action. Dans les arrêts de jeu, le portier marocain brillait encore en sauvant les meubles sur un nouveau coup-franc de Yaya. Le MOB pourra nourrir quelques regrets.