C’est sans Henry Kasperczak que la Tunisie va devoir composer. Qualifiés pour la phase finale du CHAN 2016 qui va débuter le 16 janvier, les Aigles de Carthage ont dû constater le forfait de leur sélectionneur. Victime d’un malaise, le technicien de 69 ans a dû être transporté dans un centre hospitalier avant de finalement être opéré de la vésicule biliaire. Le Franco-polonais doit observer une période de repos et ne sera donc pas présent au Rwanda, où son adjoint Hatem Missaoui a été désigné pour prendre les rênes de l’équipe.