Mardi, cela faisait 8 ans jour pour jour que Chelsea remportait la finale de la Ligue des champions face au Bayern Munich (1-1, 4-3 t.a.b.). Pour célébrer cet anniversaire, Didier Drogba, auteur du but égalisateur pour les Blues ce jour-là à la 88e minute, a raconté une anecdote remontant à cette année-là et à un discours tenu après une défaite face à Naples (1-3) en 8es de finale aller.

«Nous chassions ce trophée depuis huit ans et nous n’arrivions pas à faire mieux que finaliste. Tout le monde a décidé de mettre son ego de côté et de se battre l’un pour l’autre, avec le même objectif», a raconté la légende ivoirienne, qui s’était alors tournée vers Juan Mata. «S’il te plaît, Maestro, aide-moi à remporter la Ligue des champions», l’a imploré l’ancien buteur de l’OM. De quoi interloquer l’Espagnol : «Il m’a regardé comme s’il disait: ‘Mec, tu es fou. Tu es Didier Drogba, c’est à toi de m’aider à gagner’.»

Et pourtant… «Trois mois plus tard, nous étions à Munich pour la finale, dans leur stade submergé par une vague rouge». Puis vint la 88e minute et ce fameux coup de tête de Drogba. «Dernière minute, dernier corner. Ou plutôt premier corner contre 18 pour le Bayern Munich. Devinez qui a tiré le corner… Juan Mata. Le reste appartient à l’Histoire. La leçon, c’est qu’il faut toujours y croire ! Joyeux huitième anniversaire à nous», a conclu un Drogba qui délivre là un très beau message.

Le but de Drogba en vidéo