Chelsea-PSG : Eto’o, le joker de Mourinho

De retour à l'entraînement depuis lundi, Samuel Eto'o pourrait prendre part au quart de finale retour de Ligue des champions face au PSG. José Mourinho compte sur son homme providentiel pour inverser la tendance face aux Parisiens.


Il est au centre des interrogations depuis qu'il a repris le chemin de l'entraînement lundi avec Chelsea. Eloigné des terrain depuis le 22 mars et sa blessure aux ischio-jambiers contre Arsenal, Samuel Eto'o est sous le feu des projecteurs alors que les Blues reçoivent le PSG ce mardi soir en quart de finale retour de la Ligue des champions. Grand absent lors de la défaite à Paris (3-1), l'international camerounais est attendu comme le joker pour tenter de renverser la vapeur.

En pas seulement pas les fans des Blues. José Mourinho attendait également le retour de son buteur providentiel. Avec ses 11 buts depuis le début de la saison, tous inscrits à Stamford Bridge, Eto'o s'est imposé comme l’homme des grand rendez-vous. Arsenal, Manchester United, Liverpool, Tottenham, pas une affiche ne s'est déroulée sans qu'il ne trouve le chemin des filets.

Et pourquoi pas titulaire ?

Alors que Fernando Torres ne fait visiblement plus l'affaire et que Demba Ba semble être abonné au banc des remplaçants, Eto'o apparaît comme la solution en pointe. Et pourquoi pas même envisager une titularisation, même s'il est à cours de forme ou risque de rechuter ? Après tout, dans le pire des scénarios, ne vaudrait-il pas mieux qu'il débute et ne soit contraint de céder sa place plutôt qu'il n'entre en jeu et ne se blesse ensuite, ce qui ferait deux changements gaspillés par les Blues ? Le calcul est vite fait.

Et même si lors de sa conférence de presse de lundi soir, José Mouronho indiquait : “Je ne suis pas sûr qu'il [Eto'o, ndlr] jouera demain. Je ne sais pas s'il est totalement apte. Je ne pense pas. Est-ce qu'il aura la possibilité de jouer ? Peut-être.“, difficile de croire qu'il se priverait de cette option offensive en plus alors que son équipe doit remonter un retard de deux buts. A Eto'o de saisir sa chance.

Avatar photo
Malick Bamba