Comme c’était à prévoir, la nouvelle édition du Classement mondial de la FIFA est fortement influencée par la Coupe d’Asie 2011 qui vient tout juste de se terminer à Doha, au Qatar. Si aucun changement n’intervient dans les hautes sphères du classement, le Japon (17e), désormais quadruple champion d’Asie, réintègre le Top 20 pour la première fois depuis près de cinq ans. Dans l’ordre, Espagne, Pays-Bas, Allemagne, Brésil, Argentine et Angleterre occupent les premières places. La France, elle, est 19e.
Les nations africaines sont les principales perdantes de cette édition en raison de la forte dévaluation des points récoltés lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2010. Ainsi, les principales victimes de cette inévitable fluctuation ne sont autres que l’Égypte (33e, -23), championne d’Afrique en titre, le Nigeria (40e, -8) et l’Algérie (55e, -19). L’Afrique du Sud (47e, +4) sont ce mois-ci les quatre seules nations à faire leur entrée parmi les cinquante premiers tandis que le Ghana devient la meilleure équipe du continent (15e, +1). La Côte d’Ivoire (26e, -5), le Cameroun (43e, -5), la Tunisie (48e, -4), l’Algérie (55e, -19), le Gabon (61e, -21), le Bénin (83e, -17), le Mali (84e, -16) et la Zambie (101, -20) chutent lourdement. Sursaut pour le Burkina Faso (41e, +1), le Sénégal (69e, +1), le Maroc (74e, +3) et la RDC (122e, +6).