Réunie vendredi, la commission de discipline de la Fédération tunisienne a frappé fort en infligeant trois matches à huis clos au Club Africain et une amende de 3 000 dinars. Ces sanctions font suite aux violences qui ont émaillé le derby de la capitale contre l’Espérance Tunis mercredi dernier (0-2). A la mi-temps, les supporters des deux camps se sont notamment lancé des projectiles, des fumigènes et des chaises. Le Club Africain a immédiatement annoncé qu’il fait appel, estimant ne pas être responsable des incidents et dénonçant le caractère « démesuré » de la sanction.