La Coupe du monde, Roger Milla, avec ses trois participations, sait ce que c’est. A l’approche de la première édition africaine de la fête du football, le Camerounais n’a guère rassuré les fans qui voient une équipe africaine aller au bout en Afrique du Sud. « Ce sont toutes de bonnes équipes mais il manque encore beaucoup en termes de préparation. La Coupe du monde, ce n’est pas un tournoi facile. Il faut que tout aille dans votre sens », a expliqué l’ancienne gloire dans les colonnes du Standard.