Sous le feu des critiques après son arbitrage très contestable lors du match d’ouverture du Mondial 2014, Brésil – Croatie (3-1), Yuichi Nishimura n’en est pas à son coup d’essai. Lors de la Coupe du monde des clubs, fin 2010, le Japonais s’était déjà attiré la foudre des supporters du… TP Mazembe ! Il avait sifflé pas moins de 21 fautes contre les Corbeaux et seulement 9 contre l’Inter de Milan en finale de la compétition, remportée 3-0 par les Nerazzurri. La polémique avait malheureusement causé plusieurs incidents : se méprenant sur la nationalité de Yuichi Nishimura, les fans du TP Mazembe s’en étaient pris à des restaurants… chinois, rappelle le Daily Mirror.