CM 2014 : la Côte d’Ivoire y est !

Opposée au Sénégal ce samedi soir à Casablanca, la Côte d'Ivoire a validé son billet pour la Coupe du monde 2014 en arrachant le nul lors du barrage retour (1-1). Menés au score sur un penalty de Moussa Sow (76e), les Eléphants ont plier sans rompre, avant de finir par égaliser au bout du temps additionnel par Salomon Kalou (90e+4).


Sabri Lamouchi est les Eléphants verront le Brésil ! Attendue par le Sénégal au stade Mohammed V de Casablanca, la Côte d'Ivoire a tenu le choc face aux hommes d'Alain Giresse pour définitivement assurer sa qualification pour la phase finale de la Coupe du monde 2014, à la faveur d'un match nul arraché au bout du temps additionnel (1-1).

Venus pour mettre du rythme dès le coup d'envoi, les Lions mettaient du temps à prendre le jeu à leur compte, les Ivoiriens se procurant la première situation sur un coup franc lointain de Romaric, sans réel danger (8e). Petite alerte pour les coéquipiers de Stéphane Badji qui entraient dans la partie et voyaient Didier Drogba effectuer un sauvetage acrobatique devant le but de Copa Barry (13e).

Cissé et N'Doye maladroits

Une occasion qui mettaient les Sénégalais en confiance et quelques instants plus tard Barry devait cette fois s'employer pour repousser un coup franc direct de Dame N'Doye (19e). Placés haut sur le terrain, le Sénégal se procurait les meilleures occasions, mais sans réelle situation de but si ce n'est une frappe de Papiss Cissé, d'un tir en pivot, juste à côté alors que Barry était battu (33e).

De l'autre côté du terrain, Gervinho semait la panique à chacune de ses accélérations, sans jamais parvenir à trouver ses coéquipiers dans la surface de réparation. Et c'est assez logiquement que les deux équipes bouclaient ce premier acte, les Sénégalais réclamant à l'arbitre une main de Jean-Jacques Gosso, oubliée.

Pas de quoi faire tergiverser les Sénégalais qui revenaient des vestiaires pied au plancher. Sur la première incursion, Papiss Cissé profitait d'une erreur de Souleymane Bamba pour se retrouver seul devant Barry, mais le dernier rempart ivoirien repoussait du pied le tir de l'attaquant de Newcastle (48e). Dame N'Doye faisait Preuve de maladresse également et finissait par céder sa place à Moussa Sow. Une entrée en jeu qui allait être décisive.

Mbodji malheureux, Kalou en finisseur

Sur une nouvelle accélération, Sadio Mané, intenable, était accroché par Didier Drogba dans la surface de réparation. L'arbitre désignait le point de penalty et l'attaquant de Fenerbahçe se chargeait de battre Barry (1-0, 76e). De quoi promettre un dernier quart d'heure intense, le Sénégal jouant son va-tout avec l'entrée d'Henri Saivet. La pression s'accentuait devant le but ivoirien et Kara Modji avait la balle de Coupe du monde au bout des pieds, mais manquait inexplicablement le cadre (90e+3).

Sur le contre, Salomon Kalou venait tuer tout suspens en trompant Bouna Coundoul et enterrer les dernier espoirs sénégalais (1-1, 90e+4). Après la victoire à l'aller à Abidjan (3-1), les Ivoiriens auront souffert face à des Lions qui auront cette fois-ci joué sans complexe, mais se qualifient pour la 3e fois d'affilée en phase finale de Coupe du monde. De son côté, le Sénégal pourra longtemps regretter ce match aller complètement raté.

 Les compositions de départ

Le Onze du Sénégal : Goudoul – L. Sané, Kara Mbodji, Djilabodji, Souaré – Guèye, Badji, S. Sané – Mané, Cissé, N'Doye.

Le Onze de la Côte d'Ivoire : Copa Barry – Kolo Touré, Bamba, Zokora , Aurier- Romaric, Gosso Gosso, Yaya Touré – Gervinho, Drogba, Kalou.

Avatar photo
Malick Bamba