L’élimination de la Côte d’Ivoire du Mondial 2014 a du mal à passer. Au lendemain de la défaite de la sélection nationale face à la Grèce, synonyme de fin de l’aventure brésilienne, la Fédération ivoirienne s’est fendue d’une publication sans équivoque sur son site officiel. Intitulé « La Côte d’Ivoire éliminée par l’arbitrage« , le texte en question pointe du doigt la décision de l’arbitre de la partie d’avoir accordé un penalty aux Grecs dans la dernière minute de jeu. « Sur l’action, Georgios Samaras se prend le pied dans la pelouse, se jette et manque même d’égratigner Sio Giovanni avec ses crampons. Vera Carlos, l’arbitre équatorien, ne verra que du feu« , ‘est-il indiqué. « La Côte d’Ivoire (3 pts), se classe troisième devant le Japon et est encore barrée par une décision d’arbitrage, comme au Mondial 2010 en Afrique du Sud face au Brésil. » De quoi relancer le débat autour de cette dernière action, même si Giovanni Sio a reconnu : « Honnêtement, c’est lui qui vient taper sur mon pied. C’est comme ça, il a su créer une faute. Je n’ai pas l’intention de faire quoi que ce soit mais il a bien joué.«