C’était presque sûr, c’est désormais officiel : la France sera l’adversaire du Nigeria, en huitièmes de finale, lundi prochain. Les Bleus terminent en tête du groupe E, malgré un nul concédé mercredi au Maracana face à l’Equateur (0-0). Avec une équipe remaniée (six changements par rapport à la victoire contre la Suisse), les Tricolores n’ont jamais su trouver la faille face à de courageux Équatoriens. Les hommes de Didier Deschamps ont manqué d’efficacité quand ils ne sont pas tombé sur un Alexander Dominguez, le gardien équatorien, bien inspiré. Pourtant la Tri a disputé toute la seconde période à dix suite à l’expulsion d’Antonio Valencia (50e), signifiée par l’arbitre ivoirien du match, Noumandiez Doué. En fin de partie, les hommes de Reinaldo Rueda ont eu quelques occasions franches et auraient même pu réaliser le hold up. Mais ils terminent à la 3e place d’un groupe E dominé par la France qui affrontera donc le Nigeria en huitièmes de finale.