Séduisant en début de match, le Cameroun s’est pourtant lourdement incliné face à la Croatie (0-4), à Manaus, dans la nuit de mercredi à jeudi en concédant des buts aux plus mauvais moments. Réduits à dix avant la pause, les Lions Indomptables sont mathématiquement éliminés dans le groupe A. Une défaite qui a tourné à la correction…


« Je vous le dis : contre la Croatie, ça sera un autre Cameroun« , disait Stéphane Mbia avant la rencontre. Le milieu de terrain du FC Séville n’a pas menti. Le Cameroun a débuté tambours battants face à la Croatie (0-4), dans la nuit de mercredi à jeudi, à Manaus. Sous l’impulsion du duo Moukandjo-Aboubakar, les Lions Indomptables dominent le début de match et sa faufilent à travers la défense croate. Sans inquiéter Pletikosa pour autant. Et puis vient la fatidique 11e minute.

En contre, sur l’une des premières occasions croates de la rencontre, Ivica Olic devance Stéphane Mbia, bat Charles Itandje de près et ouvre le score (11e). Un but qui met un coup sur la tête aux Camerounais. Jusqu’alors intéressants dans le jeu, les hommes de Volker Finke retombent alors dans leurs travers. Ils laissent des espaces en défense, sont lents dans leurs transmissions et perdent la bataille du milieu face au redoutable duo Modric-Rakitic.

Alex Song déchante

Sur leurs incursions, les Lions ne se montrent guère dangereux. A l’image du centre de Stéphane Mbia, aligné latéral droit et très présent offensivement, contré par Dejan Loveren, qui finit dans les bras de Pletikosa (34e). Et puis, juste avant la pause, intervient un deuxième coup du sort. Sur un contre camerounais, Alex Song et Mario Mandzukic sont à la lutte. Le Munichois gêne le Barcelonais dans sa course. Celui-ci déchante et lui assène un coup de coude dans le dos. Carton rouge ! (40e). Voilà de quoi mettre la tête sous l’eau aux coéquipiers de Samuel Eto’o, blessé mais présent sur le banc, juste avant la pause.


Le carton rouge d’Alex Song – Cameroun vs… par afrikfoot

A dix, les Lions souffrent malgré le remplacement de Chedjou par Nounkeu à la mi-temps pour permettre à Mbia de remplacer Song au milieu. Au retour des vestiaires, nouveau coup du sort : sur une mauvaise relance d’Itandje, Ivan Perisic effectue un raid, résiste au retour de Nounkeu et s’en va marquer le but du break pour la sélection au damier (48e). Comme en première période, le Cameroun est cueilli à froid.

Les Lions en viennent aux mains

La suite s’apparente à un calvaire. Perisic et Mario Mandzukic, de retour de suspension, vont infliger un véritable suplice à la défense des Lions. Lâché par Joël Matip sur corner, l’attaquant du Bayern Munich, meilleur buteur européen de la tête en 2013/14, bat une première fois Charles Itandje (61e). Dix minutes plus tard, esseulé, il profite d’une frappe repoussée par le portier camerounais pour s’offrir un doublé en marquant de près dans le but vide (73e).

Les Croates auraient pu allourdir la marque. Les Lions n’ont jamais vraiment été dangereux, éprouvant une nouvelle fois des difficultés pour cadrer leurs frappes, à l’exception d’une tête de l’entrant Achille Webo, qui a trouvé la barre lorsque la messe était dite (89e). Comble de l’humilation, Benoît Assou-Ekotto et Benjamin Moukandjo ont commencé à en venir aux mains dans les derniers instants avant que le buteur de Fenerbahçe ne les sépare.

« Ca se passe bien entre nous. On est une vraie équipe« , avait pourtant juré Stéphane Mbia avant la rencontre. Nous aurait-on menti ? Les chiffres, eux, ne mentent pas. Avec un zéro pointé et une sixième défaite de rang en Coupe du monde, les Lions sont éliminés en phase de groupes pour la cinquième fois d’affilée…

Les compositions :

Cameroun : Itandje – Mbia, Chedjou (Nounkeu, 46e), Nkoulou, Assou Ekotto – Song, Matip, Enoh – Moukandjo, Aboubakar (Webo, 70e), Choupo Moting (Salli, 75e).

Croatie : Pletikosa – Srna, Corluka, Lovren, Pranjic – Rakitic, Modric – Perisic (Rebic, 78e), Sammir (Kovacic, 72e), Olic (Eduardo, 69e) – Mandzukic.


Cameroun vs Croatie (0-4) | Coupe du monde 2014 par afrikfoot