Sélectionneur du Nigeria, Stephen Keshi va connaître sa première Coupe du monde sur un banc de touche avec les Super Eagles en juin prochain. Dans un groupe relevé en compagnie de l’Argentine, de la Bosnie-Herzégovine et de l’Iran, le technicien estime que son équipe peut tirer son épingle du jeu. L’objectif minimum est clair : passer la phase des poules. « Tout le monde réserve la première place à l’Argentine alors que le tournoi n’a pas débuté ! Qui peut dire aujourd’hui qui va terminer premier ? Le Nigeria, comme les autres sélections du groupe a ses chances« , a-t-il confié à Jeune Afrique. « Notre objectif, c’est de passer le premier tour. Pas seulement pour le Nigeria, mais aussi pour toute l’Afrique ! On en a le potentiel. Mais je rappelle que nous sommes ensemble depuis seulement deux ans. J’ai un effectif avec du talent, mais cela n’est pas suffisant.«