Mercredi soir à Windhoek, le Nigeria est allé arracher un match nul face à la Namibie (1-1), dans le cadre de la 5e journée des éliminatoires de la Coupe du monde. Un point heureux pour les Super Eagles, qui auraient pu s’incliner malgré leur domination. Au final, ils gardent les commandes du groupe F avant la dernière journée.


Le Nigeria n’est pas passé loin d’une grosse désillusion. Opposés à la Namibie mercredi soir à Windhoek, les Super Eagles avaient une occasion en or d’assurer leur qualification pour le dernier tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 en cas de victoire. Sauf que les choses ne se sont pas passées comme prévues pour les hommes de Stephen Keshi, qui ont péché dans le dernier geste.

De grosses lacunes offensives

Un manque d’efficacité illustré lors du premier acte, totalement dominé par les champions d’Afrique en titre, avec un coup franc d’Obi Mikel de peu à côté (8e), mais surtout un manqué d’Ujah (23e) qui tirait sur le gardien alors qu’il avait le but au bout du pied. Le dernier rempart namibien, Vries, s’illustrait ensuite en effectuant une parade décisive (43e), avant qu’Oduamadi n’envoie ensuite le ballon dans les tribunes.

Une cascade d’occasions vendangées par les Nigérians, qui passaient près de la correctionnelle lorsque la frappe de Kaimbi passait à côté des buts D’Enyeama (54e). Le gardien nigérian devait ensuite s’employer pour éviter les Namibiens d’ouvrir le score (62e). De l’autre côté du terrain, les Super Eagles poursuivaient leur festival d’occasions manquées par l’intermédiaire d’Onazi (67e), de la tête, puis de Musa (75e).

Un match décisif face au Malawi

Et à force de laisser passer les occasions, le Nigeria se faisait punir par Deon Kavendji Hotto. A peine entré en jeu, le Namibien était à la conclusion d’un mouvement collectif pour battre Enyema d’une frappe placée (1-0, 77e). Un coup sur la tête de Super Eagles alors bien pâles et proche du K.O. Ce n’est finalement que d’un coup franc victorieux d’Oboabona, aidé par une petite faute de main, qui leur salut allait arriver (1-1, 84e).

Un moindre mal pour des Nigérians qui auront énormément gâché tout au long de la partie et avait surtout l’occasion de faire un grand pas vers une 5e participation en Coupe du monde. Au final, ils gardent les commandes du groupe F avec deux points d’avance sur le Malawi, tenu en échec plus tôt par le Kenya (2-2), avant la dernière journée qui verra les deux équipes s’affronter pour ce qui sera une finale dans cette poule.

 Les compositions de départ

Le onze de la Namibie : Vries – Haoseb, Horaeb, Katjukua, Mwedihanga – Puriza, Shitembi, Tijueza, Jacob, Kaimbi – Shipahu.

Le onze du Nigeria : Enyeama – Ambrose, Oboabona, Omeruo, Echiéjilé – Onazi, Obi Mikel, Mba – Oduamadi, Ujah, Musa.