CM 2014 : le Nigeria ira au Brésil

Le Nigeria s'est qualifié pour la phase finale de la Coupe du monde 2014 après avoir battu l'Ethiopie en barrage retour de la compétition (2-0). Un succès acquis grâce à Victor Moses (20e) et Victor Obinna Nsofor (82e).


Mission accomplie pour le Nigeria, qui est devenu ce samedi le 22e pays qualifié pour la Coupe du monde 2014, après avoir battu l'Ethiopie en barrage retour de la compétition (2-0). Déjà vainqueurs à l'aller à Addis-Abeba (1-2), les Super Eagles ont une nouvelle fois pris le meilleur sur les Antilopes Walya dans leur antre de Calabar, à la faveur d'un premier acte dominé de bout en bout.

La première mèche était allumée par les hommes de Stephen Keshi dès la 3e minute de jeu avec une frappe lointaine d'Ambrose, du cadre. Dans la foulée c'est Rancha qui devait s'employer en repoussant une frappe d'Emenike à bout portant (6e). Les hommes de Sewnet Bishaw répondant timidement par Said, sans danger pour Enyeama (11e). C'est finalement sur un fait de jeu que les champions d'Afrique allaient concrétiser leur domination.

Moses pour la délivrance

Dans sa surface de réparation, Aynalem voyait le ballon toucher sa main après un contrôle anodin. L'arbitre désignait le point de penalty et Moses se chargeait d'exécuter la sentence, prenant le portier adverse à contre-pied (1-0, 20e). Un coup sur la tête des Ethiopiens, contraints de devoir marquer à trois reprises pour espérer être au Mondial.

Un scénario qui manquait de devenir un peu plus improbable, mais Moses voyait sa frappe boxée des deux poings par le gardien éthiopien (30e). Dans la foulée, Ideye, seul sur un centre au second poteau d'Onazi, manquait inexplicablement le cadre (31e). L'Ethiopie s'en tirait donc à bon compte avec ce seul but encaissé, se faisant malgré tout une dernière frayeur sur un tir violent d'Onazi, repoussé sur un Ideye bien maladroit (43e).

4e qualification pour le Nigeria

Les Ethiopiens avaient le mérite de revenir des vestiaires avec de meilleures intentions, vraisemblablement bousculés par leur sélectionneur. Pas de quoi changer le cours du match, même si Said se démenait sur le front de l'attaque, sans succès (56e et 74e). L'entrée en jeu d'Assefa faisait reculer les Nigérians, sans pour autant les faire plier. Les Super Eagles commençaient à balbutier leur football, faisant preuve de suffisance et surtout de maladresse dans les transmissions de balle.

Il fallait attendre les dernières minutes pour voir le score évoluer. Obinna Nsofor, à peine entré en jeu, se chargeait de mettre les siens à l'abri d'un maître coup franc, entaché d'une grossière faute de main de Bancha (2-0, 82e). Un but qui venait définitivement sceller l'issue du match et qualifier le Nigeria pour le Brésil. Une 4e qualification sur les 5 dernières Coupes du monde pour les champions d'Afrique. Un petit exploit.

 Les compositions de départ

Le Onze du Nigeria : Enyeama – Ambrose, Omeruo, Oboabona, Echiejile – Onazi, Mikel – Musa, Moses, Ideye – Emenike.

Le Onze de l'Ethiopie : Bancha – Alula, Aynalem, Bargecho, Abebaw – Megersa, Minyahile – Bekele, Adane, Kebede – Said.

Avatar photo
Mansour Loum