On pensait l’affaire des primes réglée. A l’issue de sa victoire face à la Moldavie (1-0) lors de son dernier match de préparation, la sélection camerounaise devait prendre l’avion pour le Brésil dimanche matin à 9H. Il n’en est rien et les Lions Indomptables se trouvent toujours, à l’heure actuelle, dans leur hôtel à Yaoundé. En cause, comme toujours, la question des primes. D’après Camfoot, les coéquipiers de Samuel Eto’o refusent d’embarquer tant que le montant de leurs primes du premier tour (environ 10 millions de francs CFA, soit 15 000 euros par joueur) ne leur aura pas été versé. Vendredi, pourtant, la Fecafoot avait accepté une première concession en proposant d’augmenter de 15 à 34% la part des primes sponsors versées aux joueurs. Mais désormais, c’est moins le montant que le délai de versement qui pose problème. Rien de bien rassurant alors que le Cameroun débutera son entrée dans la compétition dans cinq jours, vendredi, face au Mexique. Décidément, les primes reviennent toujours créer des polémiques dans la tanière des Lions…

Sur le même sujet : les Lions refusent de s’envoler pour le Brésil.