Si le Nigeria figure aujourd’hui parmi les candidats au titre lors de la Coupe du monde U20, il le doit avant tout à son expérience du haut niveau. Véritable mentor de cette génération finaliste du Mondial U17 2009, John Obuh a accompagné ses protégés dans la catégorie d’âge supérieure. Toutefois, le technicien nigérian estime que ses joueurs doivent s’attendre à un tournoi « d’un tout autre niveau« . Pour renouer avec le succès sur la scène internationale, les Flying Eagles vont donc devoir hausser leur niveau de jeu. « Dans cette tranche d’âge, la plupart des joueurs évoluent chez les professionnels. Certains ont même déjà été appelés en équipe nationale. Cette compétition sera donc beaucoup plus intense que celle que nous avons connue il y a deux ans, a-t-il assuré sur le site de la FIFA. À chaque tirage au sort, je raisonne toujours de la même manière. De nos jours, les écarts entre les équipes sont vraiment très faibles. De tels progrès ont été réalisés qu’il est impossible de dire qu’un adversaire est plus faible qu’un autre. » Avec le Guatemala, la Croatie et l’Arabie saoudite, les jeunes Nigérians disposent d’un groupe D à leur portée.