Battu par le Nigeria samedi à domicile (0-2), le Congo n’a plus son destin en main et espère un miracle pour se qualifier à la CAN 2015. « J’assume« , a déclaré Claude Le Roy, le sélectionneur des Diables Rouges, à l’issue de la rencontre. « On a pris, petit à petit, le match à notre compte jusqu’au penalty probablement justifié (en faveur du Nigeria, ndlr). La réaction était immédiate. Nous sommes revenus dans le match tout de suite. Et le penalty arrêté par Enyeama a été le coup dur mentalement« , souligne le technicien français. « Le football au Congo ne va pas s’arrêter ce jour. Il y a encore un match le 19 novembre contre le Soudan. On a encore un petit espoir de vie, la machine ne s’est pas arrêtée« , fait-il remarquer sur le site de la CAF. « On n’annonce pas la mort définitive puisqu’il y a encore la possibilité de finir meilleur troisième« .