A l’instar de l’UEFA, qui avait adressé un document à ses fédérations membres, la Confédération africaine de football (CAF) a publié lundi un guide de recommandations de 29 pages suite à l’interruption des championnats nationaux en raison de la pandémie de coronavirus. Le document énumère des conseils pratiques, destinés à faciliter la reprise des championnats, pour les pays qui le souhaitent, tout en limitant les risques sanitaires.

La CAF conseille notamment de «désigner/recruter au sein de chaque Fédération et de chaque club professionnel une personne (Mr ou Mme Corona) en charge de coordonner toutes les actions liées à la pandémie». Concernant les compétitions, l’instance préconise de «rassembler toutes les équipes dans une ville (en un même lieu) et ce jusqu’à la fin du championnat» afin de limiter les déplacements et risques de transmission. Enfin, pour limiter les risques de blessures, la CAF invite ses associations membres à reprendre en douceur. «Il est souhaitable que les 2 premières semaines (de compétition) soient envisagées au rythme de 1 match tous les 7 jours. Ce n’est que par la suite que le rythme de 2 matchs tous les 7 jours peut être envisagé», écrit l’instance.

«Le but de cette contribution de la CAF, n’est pas d’encourager les associations membres et leurs clubs professionnels, à reprendre, coûte que coûte, le cours de leurs compétitions, alors que continue de sévir, à divers degrés de par le monde et à travers notre continent, l’une des pandémies les plus dévastatrices de notre temps», a toutefois pris soin de préciser la CAF en rappelant que ce document ne constitue qu’un kit dans lequel peuvent piocher les fédérations qui désirent reprendre, comme l’Egypte en juillet, la Tunisie en août et le Sénégal en fin d’année.