Côte d’Ivoire-Drogba : “Il reste un match retour”

Samedi à Abidjan, la Côte d'Ivoire n'a pas fait dans la dentelle pour dominer le Sénégal en barrage aller de la Coupe du monde 2014 (3-1). Avec deux buts d'avance, les Eléphants peuvent voir venir, mais veulent confirmer leur regain de forme lors du match retour. Un discours qui contrastait avec la déception sénégalaise.


Sabri Lamouchi (sélectionneur Côte d'Ivoire) :Nous avons fait face à une équipe du Sénégal pas facile à jouer. Mais les Eléphants ont su entrer dans la partie pour se faciliter la suite. C’est vrai que j’aurai signé pour un 3-1 avant le match. Mais c’est vrai que ce but encaissé dans les dernières minutes est frustrant et rageant. Quand on a maîtrisé un match comme celui là de bout en bout et qu’on prend un but et qu’on perd deux joueurs pour des cartons jaunes, c’est pénible.

Didier Drogba (capitaine Côte d'Ivoire) :Nous sommes contents de cette victoire. Nous avons encaissé ce but en toute fin de match, mais on ne peut pas être mécontent. Nous avons encore un match retour et nous allons nous concentrer dessus pour concrétiser la qualification. Je ne pense pas beaucoup aurait parié sur un tel résultat. Au match retour, le Sénégal donnera tout. Mais nous avons aussi une équipe capable de marquer au moins une fois en 90 minutes.

Yaya Touré (milieu de terrain Côte d'Ivoire) :Si on reste concentrés comme en début de match, ça va aller et le dernier but des Lions montre que dans ce genre de rencontre, on n’a pas le droit de se relâcher.

Salomon Kalou (attaquant Côte d'Ivoire) :Nous avons livré un beau match. C’est ce but qui nous gêne un peu. Nous avons encore les cartes entre nos mains. Quand nous avons le dos au mur, nous savons réagir. Nous travaillerons en conséquence pour arracher notre qualification et aller au Brésil. Ce n’est pas perdu. Nous avons des chances de nous qualifier et nous y parviendrons.

Alain Giresse (sélectionneur Sénégal) :Face à une telle équipe de Côte d’Ivoire, on ne peut pas démarrer le match comme nous l’avons fait. Et quand cela arrive, le résultat du terme de la partie est justifié. Le résultat est à peu près le même que le dernier match joué ici. Maintenant il faudra se plier à notre faible pourcentage de qualification. Mais on ne peut pas abandonner à cette étape.

Mohamed Diamé (capitaine Sénégal) :La qualification n’est pas perdue. Tout se jouera au match retour. Nous ne sommes pas encore éliminés. Il y a un match difficile qui nous attend tous au retour dans un mois. Nous jouerons notre va-tout pour arracher notre ticket pour le Brésil.

Avatar photo
Malick Bamba