Nommé en mars dernier, le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, Marc Wilmots, connaît des débuts compliqués avec une seule victoire en 4 matchs. Vivement critiqué au pays des Eléphants, le technicien belge a réclamé de la patience. « Une équipe ne se construit pas en quatre mois. Sinon ce n’est pas un entraîneur, mais un sorcier qu’il fallait aller prendre« , a lancé l’ancien sélectionneur de la Belgique au site Sport-Ivoire.ci.

« Moi, je suis là avec mon staff et les joueurs pour travailler à construire une nouvelle équipe. La génération dorée que la Côte d’Ivoire avait, c’est fini, c’est passé. On travaille à avoir une nouvelle génération de jeunes joueurs. Mais c’est difficile, parce que je n’ai jamais eu tout mon monde. » Leader de son groupe éliminatoire au Mondial 2018, la Selefanto disputera un match capital au Mali vendredi sans plusieurs de ses cadres, forfaits.