Douchée 2-1 par le Gabon mardi à domicile dans les éliminatoires du Mondial 2018, la Côte d’Ivoire a laissé le Maroc revenir à un petit point. Auteur de débuts décidément compliqués, le sélectionneur des Eléphants Marc Wilmots reconnaît que ce résultat constitue une grosse contre-performance, même s’il estime qu’un penalty aurait dû être sifflé sur Seri en fin de match.

« C’est une grosse désillusion au vu de la physionomie de la rencontre« , a déploré le Belge devant la presse. « On prend un premier but suite à un tir contré. Le second but de Lemina est un chef d’œuvre qui n’arrive pas tout le temps. Mais quand je vois la réaction de mon équipe, je me dis qu’on méritait le nul surtout que l’arbitre nous a privé d’un penalty. » Le nul du Maroc au Mali (0-0) a limité les conséquences de ce revers pour les Ivoiriens.