Mardi, la Fédération ivoirienne (FIF) a frappé fort en annonçant la nomination de Marc Wilmots pour deux ans au poste de sélectionneur des Eléphants. Avant sa présentation officielle ce mercredi, le Belge a livré ses premiers mots à la presse lors de son arrivée à Abidjan mardi soir. « Je ne sais pas grand-chose de la Côte d’Ivoire. Mais j’ai pas mal d’informations sur son équipe nationale. J’étais très intéressé par l’équipe nationale. C’est une très belle génération de joueurs. Je dirai même qu’il s’agit d’une génération en or. Quand le challenge m’a été proposé, je me suis dit pourquoi pas ?« , a expliqué le Taureau de Dongelberg au site Sport-Ivoire.ci.

« Je sais aussi que l’union est un aspect important en Côte d’Ivoire. C’est donc un élément sur lequel nous allons mettre l’accent. Je sais que nous avons été éliminés au premier tour de la CAN 2017. Forcément cela laisse des traces douloureuses. Il y a quelque chose à faire dans ce sens. Il faut donc remobiliser le groupe. Nous allons donc essayer de remonter vers le haut« , a conclu l’ex-sélectionneur de la Belgique.