Côte d’Ivoire-Gradel: “Oublier l’échec de la CAN”

A 24 ans, Max Gradel est encore un tout jeune international ivoirien. Mais, du haut de ses onze sélections sous le maillot des Eléphants, l'attaquant a été marqué par la défaite face à la Zambie, en finale de la CAN 2012 (1-1, 7-8 tab). “Ça a été dur mais c’est passé. C’est le football, c’est comme ça. Il faut savoir perdre. Si on est prêt à gagner, il faut savoir perdre aussi. Maintenant, il faut avancer, a expliqué le Stéphanois à RFI. J’y repense parfois. Ça a été une bonne expérience. Mais il y a une autre CAN qui arrive l’année prochaine. Et l’année d’après, il y a la Coupe du monde. Ça me permet de me reconcentrer et d’oublier l’échec de la CAN 2012.

Côte d’Ivoire-Gradel: “Oublier l’échec de la CAN”
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.