Il y a quelques semaines, Aruna Koné, l’attaquant international du FC Séville, avait fustigé l’attitude de la fédération ivoirienne qui n’avait pas pris de ses nouvelles après ses blessures. La FIF a pris les choses en main, répondant au peroxydé buteur par le biais d’un communiqué. « Le 20 août 2008, lors du match amical Côte d’Ivoire-Guinée qui s’est joué à Chantilly (France), le joueur Arouna Koné a contracté une blessure. Le Président de la Fédération Ivoirienne de Football a aussitôt instruit l’encadrement administratif des Eléphants de prendre toutes les dispositions utiles afin de prendre en charge tous les frais médicaux que nécessitait l’état du joueur jusqu’à son retour en club. Aussi, le Professeur Dah Cyrille, Membre du Comité Exécutif de la FIF, Président de la Commission Médicale et membre du staff médical des Eléphants, a-t-il été dépêché à Anvers (Belgique) où le joueur était en soin pour s’enquérir de son état de santé. En outre, avec le Professeur Bana Abdoulaye et le Docteur Kouamé N’da, tous membres du staff médical des Eléphants, ils sont régulièrement restés en contact avec le joueur afin de suivre l’évolution de sa guérison », indique le communiqué. « Par ailleurs, suite à une deuxième blessure contractée en club, M. Sory Diabaté, actuel Président de la Commission des Equipes nationales, informé alors que les Eléphants séjournaient en Afrique du Sud pour le Mondial 2010, a joint au téléphone le joueur Arouna Koné pour lui exprimer la compassion et les encouragements de la FIF et de la délégation ivoirienne. A cette occasion, Arouna Koné a également échangé avec le capitaine des Eléphants, Didier Drogba, qui lui a réitéré le soutien du groupe. »