C’est un fait: la défense des Eléphants est friable. Afin de combler les lacunes défensives de la Côte d’Ivoire, Sven Goran Eriksson envisage de faire reculer Didier Zokora du milieu de terrain en défense pour former une charnière complémentaire et attrayante avec Kolo Touré. Le Ministre de la Défense aurait-il enfin trouvé son directeur de cabinet?


Et si le Maestro revenait à ses premières amours? A quelques encablures du coup d’envoi de la Coupe du monde, la défense des Eléphants ne rassure guère. Du coup, Sven Goran Eriksson, le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, semble avoir opté pour une solution intéressante: faire glisser Didier Zokora au cœur de la défense.

Pas vraiment un problème pour le milieu de terrain du FC Séville qui a été formé à ce poste et a rendu bien des services à Tottenham ou à Saint-Étienne grâce à sa polyvalence. « En Angleterre, avec Tottenham, j’ai joué quelques matches comme défenseur qui ont certainement retenu l’attention du coach. Donc à mon arrivée à Gstaad, il m’a dit « Je veux te voir jouer derrière ». Je lui ai demandé pourquoi et il m’a répondu : « Tu lis bien le jeu, tu es vif et il important pour moi d’avoir un joueur comme toi qui a une bonne anticipation, qui sait réagir pour apporter une certaine assurance derrière quand il y a des situations chaudes ». Il me revient donc de prouver à Sven Göran Eriksson qu’il n’a pas eu tort de me confier ce rôle », a-t-il affirmé.

Libéro comme à l’ASEC

Avec plus de vivacité et de sérénité, la défense ivoirienne pourrait également se concentrer sur la relance offensive, Siaka Tiéné, notamment, n’ayant pas encore convaincu sur son côté gauche. Face au Paraguay (2-2), la Côte d’Ivoire a multiplié les errements défensifs. Guère rassurant à moins de dix jours du Mondial. Pour l’intéressé, cependant, tout n’est qu’une histoire de réglages. « Je retrouve un poste où j’ai commencé quand j’étais tout jeune. Le rôle de libéro me plait et j’espère mettre mon talent au service du groupe. C’est au coach que reviendra la décision de choisir celui qui va jouer dans l’axe et s’il me confie ce rôle, ce sera un plaisir de jouer avec Kolo Touré, expliquait d’ailleurs le joueur de 29 ans sur le site de la fédération ivoirienne. A l’Académie Mimosifcom, j’ai joué en défense avec Kolo Touré, Tiéné Siaka et si l’on ajoute Eboué Emmanuel qui est un produit du même centre de formation, il n’y a pas de raison que nous ne retrouvons pas les automatismes au plus vite pour les mettre au service de l’équipe. »

Avec sa constellation de stars offensives (Drogba, Kalou, Gervinho…), la Côte d’Ivoire souffre depuis quelques années de l’arrière-garde, véritable talon d’Achille des Eléphants. Les différentes associations (Kolo-Domoraud ; Kolo-Méïté ; Kolo-Demel ; Kolo-Bamba) n’ont jamais vraiment convaincu. L’arrivée de Zokora soulagerait d’un poids Kolo Touré, le « Ministre de la Défense », qui pourrait ainsi s’en remettre au Sévillan, véritable « directeur de cabinet ». Réponse le 15 juin face au Portugal.