ESAE bénin

Même s’il a connu au dernier moment l’identité de son adversaire pour le tour de cadrage de la Coupe de la Confédération, le club béninois d’ESAE FC semble prêt pour son déplacement au Sénégal contre Génération Foot mercredi.

Connaître son adversaire à quelques jours d’une confrontation n’est jamais chose facile en football. Pourtant, c’est ce à quoi ESAE FC du Bénin doit faire face à l’occasion du tour de cadrage de la Coupe de la Confédération. Qualifié depuis le 28 septembre dernier, le club universitaire a dû attendre le 24 octobre pour découvrir l’adversaire qu’il affrontera mercredi. On pouvait donc imaginer une préparation biaisée dans les rangs d’ESAE. Surtout que le club ne dispose que de 6 jours pour jongler entre préparation, match de championnat et voyage pour affronter Génération Foot en terre sénégalaise.

«Nous ne les sous-estimons pas»

Mais, finalement, cela ne semble pas être un handicap pour le représentant béninois. En effet, ce n’est pas au soir du jeudi 24 octobre qu’ESAE FC s’est fait une idée de son probable adversaire. Bien avant ce jour, les joueurs, le staff technique et les dirigeants anticipaient une confrontation face à Génération Foot. Dans une interview accordée à un organe de presse du pays, le président d’ESAE, Clément Adéoti Adéchian, assurait que les joueurs s’attendaient à rencontrer le club sénégalais et a fait une projection sur la double confrontation qui attend ses protégés.

«C’est bien que ce soit Génération Foot du Sénégal. Nous ne les sous-estimons pas. C’est un centre de formation avec un football aussi proche de Salitas que nous avons déjà joué. Ils sont rapides, très rigoureux et encaissent très peu de buts. Mais là, au moins, c’est jouable pour nous. Car, il ne fera pas 20° à Dakar. Et si on se prend au sérieux comme on sait le faire on peut faire rêver le peuple béninois», a t-il déclaré.

La tête déjà au Sénégal

ESAE FC rêve d’une qualification historique. Mais cela passe tout d’abord par un bon résultat à l’extérieur.  D’ailleurs, ce déplacement au Sénégal est présent dans toutes les têtes. En témoigne l’attitude actuelle d’ESAE FC. Pour le compte de leur dernier match de championnat, les joueurs du club universitaire ont perdu 1 but à 0 face à la JSP (Jeunesse Sportive de Pobè).

Au-delà de la défaite, on a senti un club qui n’a pas trop forcé durant la rencontre. De plus, l’entraîneur Richard Bio a préféré laisser au repos plusieurs de ses cadres à l’image d’Alfred Linkpon, maître à jouer de l’équipe. Sans doute des dispositions pour ne pas soumettre ses poulains à la fatigue et à d’éventuelles blessures qui risquent de compromettre le déplacement périlleux qui les attend au pays de Sadio Mané.