Lundi soir à Belo Horizonte, le Nigeria n’a pas fait dans la dentelle pour son entrée en lice dans la Coupe des Confédérations. Les Super Eagles se sont largement imposés devant Tahiti (6-1). Un succès qui leur permet de prendre seuls les commandes du groupe B devant l’Espagne, qui a battu l’Uruguay la veille (2-1).


Entrée en matière réussie pour les Super Eagles. Opposés à Tahiti ce lundi soir à Belo Horizonte dans le cadre de la première journée de la phase de groupes de la Coupe des Confédérations, les hommes de Stephen Keshi n’ont pas failli à leur mission pour s’imposer face à des Tao Aito valeureux, mais beaucoup limités dans le jeu et auteur d’une entame de match manquée.

A vrai dire, le suspens n’aura duré que 5 petites minutes, le temps pour Echiejile de trouver le chemin des filets, après avoir vu sa frappe détournée par Vallar (1-0, 5e). Un but qui donnait le ton et surtout laissait présager le pire pour des Tahitiens, certes champions d’Océanie mais aux ambitions modestes. Et ce n’est pas la seconde réalisation signée Oduamadi (2-0, 10e), d’une frappe limpide, qui allait contredire ce constat.

Triplé historique d’Oduamadi

Désarmé, Tahiti n’était pas non plus aidé par son portier, Samin, coupable d’une faute de main qui permettait à Oduamadi de s’offrir un doublé (3-0, 26e). Un score lourd à la pause, qui venait récompenser un match sérieux du Nigeria, malgré certaines suffisances. Des suffisances qui aillaient beaucoup plus se manifester dans le second acte et dont allait profiter Jonathan Tehau pour sanctionner des champions d’Afrique trop présomptueux (3-1, 52e).

Une réduction de l’écart d’une courte durée, Tehau étant malheureux par la suite en marquant contre son camp (4-1, 69e). De quoi enterrer les hypothétiques espoirs de remontée tahitienne, Oduamadi s’offrant un triplé historique quelques minutes plus tard (5-1, 76e), avant qu’Echiejile, pourtant arrière gauche, ne vienne clore le festival offensif avec son 2e but de la partie (6-1, 80e).

Place à l’Espagne et l’Uruguay

Avec ce succès, les Nigérians prennent seuls les commandes de la poule B devant l’Espagne, qui a battu l’Uruguay la veille (2-1), à la faveur d’une meilleure différence de buts. Les Supers Eagles ont à présent besoin d’un autre succès pour être sûrs d’assurer leur qualification. Sauf qu’ils vont maintenant devoir faire à deux adversaires de choix en la personne des champions du monde et d’Europe, et des vainqueurs de la Copa America.

Il leur faudra en revanche montrer un autre visage dans le jeu, surtout au niveau de la suffisance, pour espérer passer l’obstacle des poules. De leur côté, en dépit de cette lourde défaite, les Tao Aito pourront se consoler en ayant déjà atteint leur premier objectif : inscrire un but.

 Les compositions de départ

Le onze du Nigeria : Enyeama (cap), – Ambrose, Omeruo, Oboabona, Echiejile – Obi Mikel, Ogu, Mba – Oduamadi, Musa, Ujah.

Le onze de Tahiti : Samin – Aitamai, Ludivion, Vallar (cap), J. Tehau, Simon – Bourebare, Caroine, Vahirua, Chong-Hue – A. Tehau.