Les supporters tunisiens de l’Espérance de Tunis, battue (1-2) par Al-Sadd en quarts de finale de la Coupe du monde des clubs, n’ont guère apprécié les décisions arbitrales défavorables à leurs couleurs en fin de rencontre. Leur tort est d’avoir manifesté leur mécontentement sur le terrain, l’un de ces supporters furieux ayant même tenté de s’en prendre au gardien du club de Doha, qualifié pour la demi-finale contre le FC Barcelone. L’entraîneur de l’équipe tunisienne, Nabil Maaloul, s’est excusé après ces débordements. « Je suis vraiment désolé. Parfois, cela arrive. La Tunisie et Al-Sadd sont soeurs et cela n’aurait pas dû se produire« , a déclaré le coach des Sang et Or.