En pleine politique de prolongation de ses cadres, le CS Sfaxien est confronté à des fortunes diverses. D’après Mosaïque FM, le défenseur international Ali Maâloul a donné son accord pour rempiler pour deux années supplémentaires. Le milieu offensif international Mohamed Ali Moncer est moins enthousiaste et a réclamé un délai de réflexion pour étudier l’offre transmise par sa direction. Libre depuis le 30 juin dernier, Taha Yassine Khénissi ne parvient en revanche pas à s’entendre avec le CSS sur les bases d’un nouveau contrat. Les négociations auraient été rompues. Courtisé par l’Etoile du Sahel et le Club Africain, l’attaquant devrait changer d’air cet été.