Ministre algérien de l’Intérieur et des collectivités locales, Tayeb Blelaiz a ordonné, dimanche, l’ouverture d’une enquête à la suite du décès de l’attaquant camerounais de la JS Kabylie Albert Ebossé, victime d’un pavé lancé par ses propres supporters alors qu’il rentrait aux vestiaires à l’issue du match JSK-USM ALger (1-2). Le ministre a ordonné l’arrestation immédiate des coupables pour qu’ils soient présentés devant la justice, indique l’APS. Les circonstances du drame demeurent encore floues. Le Lion Kabyle se serait effondré dans le tunnel qui mène aux vestiaires sans qu’on sache si le pavé fatal l’a atteint alors qu’il était encore sur la pelouse, courant pour échapper à la pluie de projectiles qui s’abattaient sur les Canaris, ou dans le tunnel. La mort de l’attaquant a été causée « par un traumatisme cervical violent, (elle) et est survenue dans les premières secondes de son admission au service des urgences médicales, où une équipe médicale a tout tenté pour le réanimer, mais en vain« , explique le Pr Abbas Ziri, directeur du CHU de Tizi-Ouzou à l’APS. « L’autopsie déterminera les causes exactes de ce drame« .