El Hadj Diouf a été élu meilleur footballeur africain 2002 mardi à Johannesburg par la Confédération africaine de football. Un deuxième sacre consécutif pour l’international sénégalais qui aurait pu lui échapper à cause de ses récents écarts de conduite. Après sa grande Coupe du Monde, le Sénégal rafle sans surprise la majorité des titres .


El Hadji Diouf, l’attaquant du Sénégal et du club anglais de Liverpool a été sacré, mardi à Johannesburg, footballeur africain de l’année pour la deuxième fois consécutive. Il a devancé son compatriote Pape Bouba Diop qui s’est consolé avec le trophée du  » plus beau but de l’année  » pour sa réalisation lors du match de Coupe du Monde Sénégal-Uruguay. L’attaquant égyptien de l’Ajax d’Amsterdam, Ahmed Hossam, a décroché le trophée du meilleur jeune de l’année.

Mais même s’il était le grand favori, Diouf aurait pu voir cette récompense lui échappé pour son récent comportement sur le terrain. Lors du match aller du quart de finale de Coupe d’Europe entre Liverpool et le Celtic de Glasgow, l’attaquant sénégalais s’était illustré en crachant sur un supporter adverse. Un écart de conduite qui lui avait valu une suspension de deux matchs et deux semaines de salaire d’amende.

Le Sénégal truste les trophées

Mais il était dit que 2002 serait l’année du Sénégal. Outre le titre de Diouf, les Lions de la Teranga rapportent aussi les récompenses de  » l’équipe de l’Année « – grâce à leur parcours en Coupe du Monde (éliminés en quart de finale lors des prolongations par la Turquie)-, du  » meilleur gardien  » avec Tony Sylva, du  » meilleur entraîneur  » avec Bruno Metsu et du  » plus beau but  » par Pape Bouba Diop. Le Sénégal récolte également enfin un trophée du mérite, celui de Mawade Wade, pour service rendu au football africain en tant qu’entraîneur et officiel. Un impressionnant tir groupé qui n’a cependant pas empêché les Sénégalais de se contenter d’un modeste match nul (0-0) face à la Gambie, ce week-end lors du troisième tour des éliminatoires de la CAF.

Les lauréats des Trophées 2002 :

Joueur de l’année: El Hadji Diouf (Sénégal /Liverpool/Angleterre)

Meilleur jeune de l’année: Ahmed ‘Mido’ Hossam (Egypte/Celta Vigo/Espagne)

Gardien de l’année: Tony Sylva (Sénégal /Monaco)

Meilleur entraîneur: Bruno Metsu (France/Sénégal)

Club de l’année: Zamalek (Egypte)

Equipe de l’année: le Sénégal

Joueuse de l’année : Alberta Sackey (Ghana)

Plus beau but de l’année : Pape Bouba Diop (Sénégal/Lens/ France)

Meilleur joueur de la Ligue Africaine des Clubs Champion : Hicham Aboucherouane (Raja Casablanca, Maroc)

Trophée pour la formation des jeunes : Ghana Football Association

Trophée spécial du mérite pour service rendu au football africain: Mwade Wade (Sénégal)

Lire aussi :

Le sacre des Lions de la Téranga.